Ma PAL de l’été.

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vous retrouve pour un premier article livresque qui sera une PAL (Pile à Lire pour les non initiés) de l’été spéciale pour lire au bord de la piscine, ou sur une plage de sable fin… Ou bien confortablement installé(e) dans un parc, les pieds dans l’herbe et une petite eau détox à portée de main.

PAL été 2016

Je n’ai que 3 livres à lire pour le moment, mais en général j’en achète au cour de l’été, je vous ferai peut-être un update à la rentrée.

•Tout d’abord La valse lente des tortues de Katherine Pancol, que j’ai vraiment hâte de commencer, ayant dévoré et adoré les yeux jaunes des crocodiles, le roman précédent celui-ci.

Résumé au dos du livre : Ce livre est une bourrasque de vie… Un baiser brûlant du seul qu’on ne doit pas embrasser… Deux bras qui enlacent ou qui tuent… Un homme inquiétant, mais si charmant… Une femme qui tremble et espère ardemment… Un homme qui ment si savamment… Une femme qui croit mener la danse, mais passe son tour… Des adolescents plus avertis que les grands… Un homme qui joue les revenants… Un père, là-haut dans les étoiles… qui murmure à l’oreille de sa fille… Un chien si laid qu’on s’écarte sur son passage… Des personnages qui avancent obstinément… comme des petites tortues entêtées… qui apprendraient à danser lentement, lentement… dans un monde trop rapide, trop violent..

•Ensuite un livre qui m’a été offert pour Noël et que je n’ai pas encore eu le temps d’ouvrir il s’agit de D’après une histoire vraie , de Delphine de Vigan qui a eu le prix Renaudot et le prix Goncourt des Lycéens 2015.

Résumé au dos du livre : « Tu sais parfois, je me demande s’il n y a pas quelqu’un qui prend possession de toi. »

Voilà quelques critiques :

« Puissante réflexion sur la pouvoir de la littérature, ce roman “d’après une histoire vraie”
raconte l’emprise progressive d’une femme sur une autre femme, écrivain. »
Sabine Audrerie – La Croix
« Formidable roman, malin, machiavélique, manipulateur de lecteur, ce récit est un
déchirement. Parce qu’il faut bien le lâcher de temps en temps pour dormir un peu. »
Pierre Vavasseur – Aujourd’hui en France
Autant vous dire que j’ai hâte de commencer ce roman, je l’avais feuilleté rapidement et j’ai vraiment hâte de me plonger dedans.

 

•Et pour finir le classique que je n’ai pas eu le temps d’entamer : Antispésicte de Aymeric Caron

Présentation de l’éditeur

« L antispécisme milite pour l intégration de tous les êtres vivants sensibles dans une même famille de considération
morale. Vu sous un autre angle, cela signifie que l antispécisme revendique l appartenance de l espèce humaine à une
communauté beaucoup plus large qu elle-même, celle des animaux. Il s agit de notre communauté initiale, dont nous
ne sommes jamais sortis, malgré nos tentatives désespérées pour le faire croire et l obstination à renier nos origines. Nous ne sommes que les jeunes visiteurs d un zoo égaré au milieu de nulle part. »Antispéciste explore la génétique, la cosmologie, l éthologie, le droit et la
philosophie pour expliquer pourquoi nous sommes tenus aujourd hui d accorder certains droits fondamentaux aux animaux non humains sensibles. Mais cette extension de notre sphère de considération morale s inscrit dans une réflexion beaucoup plus large. En invitant à repenser le vivant et la place de l homme dans l univers, Antispéciste décrypte les
raisons de l échec de l écologie politique traditionnelle et propose un nouveau projet nommé l écologie essentielle, qui doit aboutir à une réforme constitutionnelle pour prendre en compte la valeur intrinsèque de tous les êtres vivants.
Antispéciste pose également des questions inédites : qui sont les animalosceptiques
? Pourquoi l antispécisme est-il un combat social ? Pourquoi Superman est-il un superhéros antispéciste ? Pourquoi le vrai but de l écologie est-il en réalité de faire sortir l homme de la nature ? Qu est-ce que la réduction de l empreinte négative ? Pourquoi les éleveurs ont-ils
intérêt à rejoindre les antispécistes ?
Antispéciste est un appel au soulèvement des consciences. Un appel à la révolte individuelle. Un appel à un nouvel humanisme.Aymeric Caron est journaliste et écrivain. Il est l auteur d Envoyé
Spécial (2003), No Steak (2013) et Incorrect (2014). Il invite à une nouvelle
réflexion sur la nature et les droits des animaux.

J’ai vraiment hâte de le commencer, je pense vous en faire une chronique assez fouillée dans le futur !
Voilà j’espère que ma PAL vous a plus n’hésitez pas à me faire part de vos lectures de l’été
Je vous embrasse,
MB
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s